Au cœur des Artistes

Steve Shehan Jean-Luc Ponty Indra Rios-Moore

Indra Rios-Moore

Indra Rios-Moore, dont le prénom fait référence au dieu hindou du ciel et de la pluie, est née dans le Lower East Side de Manhattan d'une mère portoricaine, assistante sociale, et d'un père afro-américain Syrien bassiste de jazz, (Donald Moore : New York contemporain Cinq, Archie Shepp, Elvin Jones, Sonny Rollins, Jackie McLean, etc). Afin de tenir sa fille éloignée des dangers de la cité dans laquelle ils habitaient, la mère d'Indra l'a encouragée à rester le plus possible à l'intérieur de l’appartement familial. C’est là qu’elle jouait dans cet environnement imaginaire et musical et qu’elle chantait en accompagnant les disques de la vaste collection de disques jazz, soul, et rock de sa mère.

Le chant a toujours été une expérience personnelle et intime pour Indra qui n’a réalisé qu’à l’âge de 6 ans que d'autres personnes pouvaient l’écouter. A 13 ans, sa mère l'a convaincue de prendre un taxi et de se rendre au « Mannes College of Music » pour un entretien avec le directeur de la classe préparatoire, Joan Bergman. Indra fut auditionné et, surmontant son trac, décrocha une bourse pour ses études de chant et de musique.

Sous la tutelle de Lois Winter, Indra développa sa voix de soprano et apprit progressivement à contrôler son appréhension de la représentation sur scène. Lors de sa première année au Mannes College, elle participa à un camp musical d'été, le « Village Harmony » organisé dans le nord du Vermont appelé Village Harmony.

Au cours de ses années d'adolescence, elle vécut deux vies musicales parallèles, l'une remplie d'arias classiques et fondée sur la pratique de la vocalise et l'autre pleine d'airs traditionnels américains ou de vieilles chansons folkloriques des Balkans.

A 26 ans, alors qu’elle travaille comme serveuse dans un bar à vin de Brooklyn, Indra rencontre Benjamin Traerup, un saxophoniste danois de jazz. Trois semaines plus tard, ils vivent ensemble et un an plus tard, ils se marient au Danemark où ils habitent depuis.

À la demande de son mari, Indra commence alors à jouer en trio avec lui et un ami, le bassiste Thomas Sejthen. Ce qui débuté comme une simple improvisation lors d'un mariage s'est transformée rapidement en un véritable groupe de jazz vocal formidable qui poursuit depuis ses tournées au Danemark et en Scandinavie. Leur premier album, l'éponyme "Indra", a été nominé en 2010 pour le « Danish Music Award » dans la catégorie meilleur album de jazz vocal. La même année, ils sont sollicités dans le cadre d’une représentation donnée en l’honneur du prince héritier et de la princesse du Danemark. Leur nouvel album, "In Between" a remporté en 2012 le prix de l'album de jazz vocal du « Danish Music Award 2012 »

Nouvel Album

« In Between est notre deuxième album il mélange des chansons originales et des vieux classiques. Pour la première fois, il inclut un livret d'histoires de ma grand-mère maternelle, qui a été et continue (longtemps après sa mort) d'être une source majeure d'inspiration et de soutien, ainsi que quelques recettes de cuisine qu'elle affectionnait particulièrement » Indra

    Artistes sur In Between :
  • Indra Rios-Moore, Voice
  • Benjamin Trærup, Saxophone & Clarinet
  • Thomas Sejthen, Bass
    Featurings :
  • Søren Dahl Jeppesen, Guitar
  • Peter Dombernowsky, Drums and Percussion

Ecouter Indra